ROBOSPHERE - CRÊT-DU-LOCLE -
AVANT PROJET 2008

Le bâtiment robosphère s’apparente, de par son volume et sa matérialité, aux bâtiments industriels alentours, tout en se distinguant du tissu bâti avoisinant par la présence du tapis en tartan bleu qui l’entoure. Ce jardin artificiel laisse la nature s’exprimer à travers des poches de verdure disposées sur sa surface. Les plans d’eau adoptent la même teinte que le revêtement et deviennent les miroirs du site par leur reflets.

La couleur bleue joue avec l’artificialité du revêtement et les références naturelles qu’elle évoque : le bleu du ciel et de l’eau. Nature et artifice se mêlent, s’entremêlent jusqu’à rendre incertaine la limite entre ces deux univers.

La trame régulière de la façade du bâtiment est habillée par des éléments de remplissage tantôt transparents, tantôt translucides. La façade s’apparente alors à un écran d’une résolution de 6x36 pixels. L’espace intérieur est enrichi par le jeu des rayons lumineux traversant cette enveloppe.

La journée, la façade reflète son environnement et adopte une couleur bleue changeante selon les variations de couleur du ciel et du sol extérieur. La nuit, le bâtiment laisse apparaître son intérieur vert.

A l’intérieur de la halle, un long volume se dépliant à la manière d’un serpent, contient les différentes données programmatiques. Les espaces d’exposition s’enchaînent dans un continuum spatial où l’espace vide de référence, se dilate et se contracte, le long du parcours du visiteur.

Le sol et le volume intérieur sont revêtus uniformément de tapis gazon vert. Ce traitement donne naissance à un univers abstrait situé entre topographie naturelle et science-fiction, conférant une valeur extraordinaire à la présence des robots dans cet espace singulier.

L’intervention sur le bâtiment permettra d’atteindre une autonomie énergétique par l’utilisation des énergies renouvelables telles que des panneaux solaires thermiques pour la production de chaleur, des panneaux solaires photovoltaïques pour la production d’électricité, d’une chaudière à pelets pour le complément de chauffage, ainsi qu’une isolation performante du bâtiment.

Avant-projet

1
2
3
4
5